L'aromathérapie à l'école : avantages

lundi, 12. octobre 2015

L'aromathérapie à l'école : avantages

Plus de concentration et moins de conflits : c'est ce qu'ont constaté les élèves étudiant dans des classes subtilement parfumées aux huiles essentielles d'agrumes. Même le nombre de jours de classe manqués pour cause de maladie a diminué. C'est ce que révèle aujourd'hui un projet de recherche mené dans les écoles bavaroises, en Allemagne. Dans le cadre de cette étude, certaines classes ont été parfumées à l'aide d'huiles essentielles naturelles. Les enseignants et les élèves ont également été invités à partager leur opinion, au début et à la fin de l'étude : les deux parties s'accordent, estimant que les huiles essentielles permettent aux élèves de mieux apprendre, et créent une atmosphère de classe plus détendue.

Le nombre d'étudiants en mesure de bien se concentrer en classe a ainsi été doublé : il est passé de 18% à 40%. Alors qu'ils étaient 45% au début, seul un tiers des élèves se sont déclarés "fatigués et démotivés" à la fin de l'étude. L'atmosphère en classe s'est améliorée, en particulier dans les écoles primaires. Alors que 18% décrivaient l'esprit de groupe comme "mauvais" en début d'étude, ce chiffre est tombé à zéro à la fin. Les enseignants ont également remarqué une ambiance plus détendue au cours de l'étude, contribuant de manière positive aux situations d'enseignement et d'apprentissage. Un résultat similaire a été observé dans les écoles secondaires, en particulier au niveau de l'amélioration de la concentration, que ce soit pour les élèves ou pour les enseignants.

I - Contexte de l'étude et sélection du parfum testé

Les huiles d'agrumes naturelles ont effectivement des propriétés spécifiques, favorisant la concentration et l'apaisement.

Six écoles de Franconie, en Allemagne - deux écoles primaires, deux écoles intermédiaires et deux secondaires - ont ainsi participé à l'étude : la direction de l'école, les parents et les enseignants ont à chaque fois été précisément informés et impliqués à l'avance. "Les écoles étaient très désireuses de participer à ce projet pionnier" raconte Elke Inspruckner, fondatrice du projet. Également conseillère scolaire, aromathérapeute et praticienne en médecines naturelles depuis de nombreuses années, elle explique : "Afin d'assurer un meilleur suivi, je me suis limitée à six écoles. Tous les participants ont bien été informés sur les ingrédients composant les synergies d'huiles essentielles (mélanges de parfums naturels), mais non sur leurs propriétés, afin que les résultats ne soient pas influencés."

En tant qu'aromathérapeute confirmée, le travail d'Inspruckner consiste à mélanger certaines huiles essentielles pour créer des formules individuelles et adaptées aux différents besoins. Pour cette étude menée au sein des écoles, elle s'est tournée vers la Synergie d'Huiles Essentielles "Learn Easily" distribuée par Primavera, première marque allemande d'huiles essentielles naturelles. Pour Inspruckner, il était hors de question de choisir des parfums de synthèse, ces derniers n'ayant pas de bienfaits pour la santé et pouvant même entraîner des problèmes de tolérance, voir même de surdosage. "Le plus important pour moi était d'étudier autant que possible les ingrédients naturels selon leur profil d'action. Le parfum devait pouvoir être toléré et apprécié par de nombreuses personnes. La Synergie d'Huiles Essentielles "Learn Easily" remplit ces critères, et facilite l'apprentissage", déclare Inspruckner.

II - Apprendre plus facilement grâce à Mère Nature

Des questionnaires ont d'abord été distribués avant de démarrer l'expérience, afin de cerner un peu plus l'atmosphère déjà présente en classe. Par exemple : l'air circulant dans la pièce, l'ambiance de groupe, la capacité à se concentrer, etc. Ensuite, deux étudiants de chaque classe ont été formés à la bonne utilisation des diffuseurs électriques, et au bon dosage des huiles essentielles. L'emplacement du diffuseur a été choisi, afin que l'ensemble des élèves puissent profiter de son rayon d'action. Le volume de la salle de classe est également crucial pour déterminer le bon dosage, l'experte Elke Inspruckner en a bien conscience : "En principe, la règle est 'Less is more'"

L'expérience a enfin démarré en Mars 2015, et selon la volonté de l'ensemble des écoles, elle a même été prolongée après les vacances de Pâques, pendant cinq à six semaines supplémentaires. Les résultats positifs de cette expérience ne sont pas surprenants pour Inspruckner : depuis des années, elle évalue l'action positive des huiles essentielles sur la qualité de l'atmosphère, la diminution du stress et l'amélioration de l'ambiance de classe"Cette étude confirme mon expérience. En diffusant la bonne synergie d'huiles essentielles dans l'atmosphère, des notes parfumées positives peuvent contribuer à une atmosphère agréable et propice à l'apprentissage. Elles peuvent aider les élèves à mieux travailler, à se sentir moins stressés : finalement des élèves qui sont plus heureux d'aller à l'école."

III - L'aromathérapie - Plus de motivation et une meilleure concentration

L'action positive des huiles essentielles d'agrumes sur les problèmes de concentration a été prouvée lors de nombreuses études. La Synergie "Learn Easily" contient donc les huiles suivantes :

  • Citron : cette huile essentielle active la capacité de concentration, et aide à clarifier les pensées. Appréciée dans le monde entier, cette huile est largement présente dans ce mélange.

  • Pamplemousse : cette huile essentielle stimule l'esprit et active les endorphines (hormones) de l'organisme. Elle éveille l'esprit et est également efficace pour lutter contre stress et la mauvaise humeur.

  • Orange : cette huile essentielle égaye l'humeur et calme les nerfs. Elle contribue également à réduire le stress et l'anxiété.

Beate Kern, professeur à l'Université de Hanovre, utilise également des parfums naturels pour améliorer l'attention des participants à ses séminaires. "Notre cerveau ne cesse d'apprendre et adore ça. Le citron rafraîchit la tête et éveille l'esprit, favorisant ainsi le travail mental" confirme-t-elle.

IV - Allons plus loin grâce à l'aromathérapie...

La forte baisse des journées-maladie observée lors de l'étude sur l'aromathérapie dans les écoles, est également due à l'action clarifiante des huiles essentielles sur l'air ambiant : elles réduisent l'exposition aux bactéries, virus et champignons, ce qui est scientifiquement prouvé depuis les années 60. Ainsi, le risque d'infection et de maladie diminue naturellement dans les classes, ayant pour conséquence un absentéisme décroissant.

Les parfums naturels pourraient également aider à mieux retenir les informations nouvellement acquises, au cours de la nuit. C'est ce qu'a démontré avec succès il y'a quelques années le chercheur Lübeck, spécialiste du cerveau au sein d'une clinique du sommeil.