Vernis du Japon

La cire est obtenue à partir de l'écorce du fruit du Vernis du Japon (Toxicodendron vernicifluum, anciennement Rhus Verniciflua). Les baies sont cuites et la cire brute est ensuite extraite et filtrée.

La consistance molle cette cire lui permet d'être utilisée comme composant épaississant et hydratant dans les produits cosmétiques, plus particulièrement dans les baumes à lèvres et bâtons de soin, mais également dans les émulsions, ainsi que dans les soins capillaires et les produits de maquillage.

Elle peut également être utilisée comme un substitut à la cire d'abeille : elle est cependant bien plus plus légère et moins filmogène que la cire d'abeille.

Voir Heike Käser 2010, "Naturkosmetische Rohstoffe", Linz, Verlag Freya, 3e édition 2012


Produits comprenant Vernis du Japon.