Octobre Rose - Luttons contre le cancer du sein

lundi, 03. octobre 2016

Octobre Rose - Luttons contre le cancer du sein

Qu'est-ce que le Ruban Rose ?

La campagne d'information "Ruban Rose" a été fondée en 1992 par Mrs. Evelyn H. Lauder, qui s'est éteinte en 2011 suite à une longue bataille contre le cancer. Le ruban rose vise à sensibiliser l'opinion publique autour du cancer du sein, tandis que les dons recueillis sont reversés à des associations de lutte contre le cancer.

En France, tous les événements ayant lieu durant le mois d'Octobre sont organisés par l'association Le Cancer du Sein, Parlons-en !. La campagne de 2016 est d'ailleurs intitulée : "Ma vie en rose… Il faut que ça continue". L'objectif est avant tout d'informer et de rassembler les femmes autour des risques de développement, de l'importance du dépistage et des divers traitements afin de lutter contre ce cancer.

Faire un don pour la recherche

De 2004 à 2015, l'association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! a reversé à la recherche près de 2 millions d'euros. Outre les dons qu'il génère, le Ruban Rose supporte avant tout une campagne d'information autour de la lutte contre le cancer du sein : représentant un message d'espoir et de solidarité, il favorise le dialogue et la communication.

1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes. Divers facteurs de risque peuvent jouer :

  • L'âge : les deux tiers des cancers du sein se développent chez des femmes de plus de 50 ans
  • Les antécédents familiaux : une femme dont la mère ou la sœur a déjà eu un cancer du sein risque deux fois plus que les autres femmes de développer un cancer du sein
  • Les facteurs génétiques : certains gènes pourraient prédisposer au cancer du sein

Le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie

S'il ne peut malheureusement pas être évité, il peut cependant être décelé assez tôt : lorsque le cancer du sein est détecté à un stade précoce, les chances de guérison augmentent de manière significative. En outre, les traitements appliqués par la suite sont beaucoup moins agressifs.

Ce dépistage doit être réalisé à tout âge et de manière régulière par votre médecin traitant ou votre gynécologue, et plus particulièrement :

  • Dès l'âge de 30 ans : palpation des seins et des aisselles tous les 6 mois (au minimum tous les ans)
  • A partir de 50 ans : une mammographie tous les 2 ans au minimum
  • En France, le "dépistage organisé" est accessible aux femmes à partir de 50 ans et jusqu'à 74 ans : tous les deux ans, d'une mammographie prise en charge à 100 % par l'Assurance Maladie sans avance de frais et dans des conditions contrôlées de qualité et de sécurité. 

Le dépistage permet de réduire la mortalité causée par le cancer du sein, et peut ainsi sauver des vies.