lundi, 23. juin 2014

L'aluminium dans les produits cosmétiques

Le Ministère de la Santé autrichien a lancé une étude publiée sur son site internet, sous le nom "Aluminium : Toxicologie & Conséquences de son Utilisation sur la Santé". Cette étude examine d'abord à quelle fréquence et dans quels cas l'homme entre en contact avec l'aluminium dans la vie quotidienne, puis de quelles manières l'aluminium se retrouve au sein du corps humain. Dans cet article, nous nous concentrerons uniquement sur l'aluminium présent dans les produits cosmétiques.

Concernant les produits cosmétiques, l'aluminium n'est que partiellement présent dans les produits de maquillage, très fréquemment retrouvé dans les déodorants, et occasionnellement dans les écrans solaires. Sous cette forme, l'aluminium peut causer des dommages non seulement sur la peau , mais il peut également atteindre notre organisme à travers la peau . L'étude récente menée par le Ministère de la Santé indique :

« L'aluminium peut agir comme un pro-oxydant. Il peut endommager les cellules de la peau, ce qui, associé à d'autres influences environnementales, pourrait conduire à une maladie de la peau. L'aluminium contenu dans les produits cosmétiques peut également pénétrer la peau, surtout si celle-ci est endommagée ou a subi des blessures. Des études récentes montrent que ces produits cosmétiques - et en particulier les déodorants et antitranspirants - peuvent contribuer à l'exposition systémique du consommateur à l'aluminium. » (Étude S. 49)

Ainsi, non seulement ces produits cosmétiques contenant de l'aluminium peuvent nuire à notre peau, mais nous n'avons aucun moyen de contrôler la quantité d'aluminium qui pénètre notre organisme à travers la peau. Apparemment, nous ingérons bien plus d'aluminium à travers la peau que par le biais des aliments. Que cela signifie-t-il pour le consommateur ?

Pendant longtemps, l'industrie a déclaré qu'il n'existait aucun résultat explicite quant à la nocivité de l'aluminium sur le corps humain. Cet argument n'est plus utilisable aujourd'hui. Présentant l'aluminium comme un risque pour la santé, l'étude en arrive au résultat suivant :

"L'aluminium est soupçonné d'être impliqué dans l'émergence de certaines maladies humaines, ou tout du moins dans l'accentuation ou la promotion des conditions favorisant ces maladies. Il s'agit plus particulièrement de troubles neurologiques, mais aussi de troubles métaboliques, tels que le diabète ou les maladies du squelette. [...] "Trois systèmes d'organes sont clairement affectés par les effets toxiques de l'aluminium : le système sanguin, le système nerveux et les os."  (Étude S. 81)

Cette étude analyse en particulier l'impact de l'aluminium sur la maladie d'Alzheimer, ainsi que le cancer du sein chez les femmes. Dans ces deux cas, l'étude n'aboutit à aucun résultat explicite. Cependant l'action clairement neurotoxique de l'aluminium est pointé du doigt dans le cadre d'Alzheimer. Concernant le cancer du sein, il est démontré que l'aluminium est présent en plus forte quantité dans le liquide des seins des femmes atteintes de ce cancer, que dans celui des femmes en bonne santé.

Lentement mais sûrement, la politique se réveille. En tant que consommateurs et dans notre vie quotidienne, il est clair que nous sommes de plus en plus exposés à des substances toxiques. Oui, l'aluminium est efficace dans les déodorants, sans aucun doute - mais chacun devrait se poser la question : "quel est le prix que je souhaite payer pour avoir des aisselles sèches ?"

ET MAINTENANT ?

La cosmétique naturelle s'engage justement à éliminer les substances toxiques, et à utiliser autant que possible des ingrédients purement naturels et biologiques. Il n'existe aucune norme générale et obligatoire à l'heure actuelle pour les cosmétiques naturels, ni lignes directrices législatives. Cependant, les certifications de cosmétiques naturels sont déjà un excellent guide pour le consommateur. En savoir plus sur les certifications des soins présents sur notre boutique.

La nature vous offre elle-même quelques façons de fabriquer un déodorant sans aluminium et pourtant efficace. L'huile essentielle de sauge, les cristaux de sel et d'autres minéraux ont une action naturellement résistante à la transpiration ; l'argent est également une base efficace pour les déodorants. Nous vous proposons une large gamme de déodorant sans aluminium utilisant diverses substances alternatives - pour votre santé et votre bien-être !

Source : Bundesministerium für Gesundheit, Aluminium. Toxikologie und gesundheitliche Aspekte körpernaher Anwendung, Wien, Juni 2014