Alimentation et acné - y a-t-il un lien ?

lundi, 08. juin 2020

Alimentation et acné - y a-t-il un lien ?

L'acné apparaît généralement à l'adolescence, une période pourtant déjà difficile en termes d'estime de soi. L'alimentation pourrait-elle jouer un rôle sur le niveau de gravité de cette affection cutanée ? Examinons cela de plus près.

Quelles sont les causes de l'acné ?

Pour la majorité des gens, l'acné disparaît à la fin de l'adolescence ou au début de la vingtaine. Cependant, elle peut parfois être persistante ou même apparaître chez certaines personnes à la fin de la vingtaine seulement, voir au début de la trentaine.

Les raisons exactes de ce phénomène ne sont pas encore connues. Les dermatologues pensent que plusieurs facteurs tels que les gènes, les hormones, le poids, l'inflammation et le stress émotionnel jouent un rôle.

La British Association for Dermatologists estime que les glandes sébacées de la peau des personnes souffrant d'acné sont particulièrement sensibles à des niveaux normaux d'hormones majeures. Ces glandes produisent alors un excès de sébum.

En outre, les cellules de la peau qui tapissent les pores ne se décomposent pas correctement, ce qui obstrue les follicules. Ce milieu aux pores à la fois gras et obstrués favorise énormément la prolifération des bactéries de l'acné, qui vivent sur la peau de tout être humain.

L'acné alimentaire - un sujet historique

Déjà à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, les scientifiques ont émis l'hypothèse qu'il pourrait y avoir un lien entre l'alimentation et l'acné. À l'époque, les aliments gras transformés, les bananes, les noix, le chocolat, le sucre, le fromage et l'alcool étaient identifiés comme coupables.

Cependant, dans les années 1960, deux études devenues très connues n'ont pas trouvé de lien entre l'acné et les habitudes alimentaires. En conséquence, les manuels scolaires ont été révisés et les dermatologues ont estimé que le lien entre l'acné et l'alimentation n'était pas établi scientifiquement.

Cependant, on sait maintenant que ces deux études à grande échelle comportaient des défauts de conception, qui ont conduit à des conclusions erronées. Quarante ans se sont donc écoulés sans qu'aucune recherche ne soit menée dans ce domaine. Ce n'est que récemment que le lien entre l'acné et l'alimentation a été de nouveau examiné.

Les dernières recherches

Un lien entre l'acné et l'alimentation est revenu sur le tapis en 2002 lorsque des scientifiques ont rapporté que l'acné était pratiquement inexistante dans les sociétés non occidentales. D'après leurs observations, les chercheurs ont conclu que ces grandes différences en termes de présence d'acné entre les sociétés modernes et les sociétés non occidentales ne peuvent pas être attribuées uniquement aux gènes. D'autres facteurs environnementaux doivent également être pris en compte, comme le régime alimentaire.

En effet, les sociétés non occidentales étudiées consomment principalement des aliments d'origine végétale, non transformés et à faible index glycémique. (voici le lien vers l'étude.)

Si l'alimentation joue un rôle dans l'apparition de l'acné, c'est probablement dû à la faculté de certains aliments à favoriser les processus complexes qui provoquent l'acné. Les hypothèses les plus plausibles sur l'acné et l'alimentation concernent jusqu'à présent les produits laitiers et les aliments à index glycémique élevé.

Dans le prochain article, nous examinerons ces deux théories plus en détail, et nous vous proposerons des mesures afin de vous aider à lutter contre l'acné.