Que sont les ingrédients comédogènes ?

lundi, 20. avril 2020

Que sont les ingrédients comédogènes ?

La comédogénicité d'une substance indique la probabilité de voir apparaître des imperfections cutanées lors de l'application. Cette notion est particulièrement importante pour les personnes ayant une peau grasse ou mixte.

Que signifie comédogène ?

Très peu de gens sauront expliquer le terme "comédogène". Pas étonnant, puisque ce terme n'est que rarement utilisé dans le langage courant. A la base, le terme comédogénicité décrit la propriété d'un ingrédient ou d'un produit à obstruer les pores, ce qui peut ensuite entraîner des imperfections de la peau et des points noirs.

Les produits comédogènes entraînent-ils toujours des imperfections ?

Non. La comédogénicité d'un ingrédient n'indique pas si des imperfections cutanées en sont ou non la conséquence. Il n'est pas possible de classer simplement les ingrédients et les produits en tant que "comédogènes" et "non comédogènes". Il s'agit plutôt d'une échelle de probabilité sur laquelle sont placés tous les produits. Certaines substances sont plus comédogènes, d'autres moins.

Cela ne signifie pas non plus qu'un produit hautement comédogène causera réellement des imperfections cutanées. Après tout, chaque personne est différente et la peau réagira donc toujours différemment. Cela vaut donc la peine de tester le produit.

Une échelle de comédogénicité (voir ci-dessous) fait sens pour les personnes qui souffrent d'une peau constamment sujette aux imperfections. Peut-être utilisez-vous un produit hautement comédogène, qui est le déclencheur de vos imperfections cutanées, et vous ne le savez même pas.

Par exemple, l'huile de noix de coco est plutôt comédogène, mais peut faire des merveilles pour les peaux sèches sans aucune imperfection cutanée. Cependant, elle ne sera pas recommandée sur une peau grasse.

Huiles végétales : également comédogènes

De nombreux ingrédients comédogènes ne sont pas présents dans les cosmétiques naturels. Il existe d'innombrables substances de synthèse qui sont contenues dans les cosmétiques conventionnels et qui ont un effet comédogène. Il s'agit notamment de PEGS ou de silicones, de divers tensioactifs de synthèse, mais aussi de graisses à base d'huile minérale. Toutes ces substances ne figurent pas dans les cosmétiques naturels.

Ce n'est toutefois pas parce qu'une substance est naturelle, qu'elle ne peut pas entraîner d'imperfections cutanées. De nombreuses huiles végétales ont également des effets comédogènes. Ces huiles sont naturellement utilisées dans de nombreux cosmétiques naturels en raison de leurs propriétés de soin. Mais elles peuvent malheureusement obstruer les pores... Pas de solution miracle, il faut tester et se rendre compte si cela convient ou non à son propre type de peau. Mieux je connais ma propre peau, plus il me serat facile d'éviter les substances qui provoquent des imperfections cutanées.

Échelle de comédogénicité pour diverses huiles végétales

Les personnes ayant une peau mixte ou plutôt grasse doivent tout particulièrement faire attention à la comédogénicité des ingrédients et des produits. Voici une liste de quelques ingrédients et de leurs effets comédogènes. Plus le nombre est élevé, plus la comédogénicité est forte.

  1. Niveau 1 :
    Huile d'argan
    Cire d'abeille
    Huile de pépins de grenade
    Huile d'églantier
    Huile de jojoba
    Huile de neem
    Beurre de karité
    Huile de tournesol
    Squalane
    Huile de pépins de raisin
    Huile de rose sauvage
  2. Niveau 2:
    Huile d'olive
    Huile de noyau de pêche
    Huile de sésame
  3. Niveau 3 :
    Beurre de cacao
    Beurre de coco
    Huile de noix de coco
  4. Niveau 4 :
    Huile de lin

L'huile de coco : bonne ou mauvaise ?

L'huile de noix de coco est une épée à double tranchant pour notre peau. D'une part, elle a de merveilleuses propriétés de soin de la peau, mais d'autre part, elle a un effet comédogène relativement fort. En effet, l'huile de coco, de par sa composition, n'est pas vraiment absorbée par la peau, mais forme un film protecteur sur la peau. Que faire alors ?

Une fois de plus, la question se pose de savoir comment votre peau réagit à l'huile de coco. Vous devez l'essayer. Des imperfections apparaissent-elles lorsque vous l'utilisez ? Non ? Dans ce cas, cela signifie que votre peau le tolère bien et que vous pouvez l'utiliser sans hésitation.

Les personnes ayant une peau normale, sensible ou sujette à l'acné, en particulier, tolèrent généralement l'huile de noix de coco sans problème. Comme elle a un effet antibactérien, elle est même tout à fait adaptée aux soins de l'acné.

En principe, les personnes ayant une peau grasse, une peau mixte ou une peau très sèche (l'huile de coco empêche l'absorption d'eau et de lipides) doivent faire attention avec l'huile de coco.

Mais comme nous l'avons déjà mentionné, testez vous-même et faites-vous votre propre opinion !