Cosmétiques Naturels Certifiés ICADA

ICADA est l’organisation européenne de service et de lobbying pour les PME (petites et moyennes entreprises) dans les domaines suivants :

  • La cosmétique préparative, 
  • La cosmétique appareillée 
  • Les produits de lavage & de nettoyage
  • Les aliments et compléments alimentaires

Afin d'obtenir le certificat ICADA pour cosmétiques naturels, les normes suivantes doivent être remplies:

Les substances naturelles doivent être utilisées en tant que telles ou bien être obtenues par procédés physiques. Quatre différentes sources peuvent être distinguées :

  1. Matières premières végétales. Celles-ci doivent être, autant que possible, issues de l'agriculture biologique certifiée. Exceptionnellement, un manque de disponibilité de ces dernières, autorise l'utilisation de plantes de collection sauvage certifiée, et en dernier recours, de l'agriculture conventionnelle.
  2. Matières premières animales. L'utilisation de substances qui sont traditionnellement obtenues à partir d'animaux vivants telles que le lait, le miel ou la soie est autorisée. L'utilisation de matières premières provenant d'animaux abattus telles que l'huile de vison, la graisse animale ou la graisse de marmotte est, quant à elle, interdite. Les matières premières n'étant pas pas utilisées avant le 01.01.1998 dans l'industrie des cosmétiques peuvent être utilisées à condition qu'elles n'aient pas été testées sur les animaux.
  3. Matières premières biotechniques. Faisant partie de la nature, les micro-organismes, de plantes ou d'animaux, ainsi que leurs produits métaboliques, sont autorisés en tant qu'ingrédients produits cosmétiques naturels et biologiques. L'utilisation d'OGM est, en revanche, interdite. 
  4. Minéraux et matériaux inorganiques. Les minéraux, quelle que soit leur forme, font partie à part entière de la nature et sont donc ainsi autorisés. Les sels inorganiques, acides, tels que le chlorure de sodium ou le sulfate de magnésium pouvant résultés de processus naturels sont également autorisés. 

Des dérivés de produits naturels sont autorisés si la première première naturelle n'est pas disponible en quantité suffisante. Ils doivent être préparés selon des procédures bien définies et écologiques.

Les parfums et les saveurs doivent correspondre à la norme ISO9235. Les substances dérivées résultant de processus naturels sont aussi approuvées.

Les matériaux synthétiques selon des cas d'utilisations définis et autorisés. Afin d'offrir une qualité microbiologique irréprochable pour les consommateurs de produits cosmétiques naturels et biologiques, des conservateurs bien définis peuvent être utilisés. Il s'agit de : 

  • L'acide benzoïque et ses sels
  • L'acide sorbique et ses sels
  • L'acide formique
  • L'acide salicylique et ses sels
  • L'acide propionique et ses sels
  • L'alcool benzylique

Que refuse la cosmétique bio et naturelle ? 

  • Les matières premières non compatibles avec la préservation de l'environnement tels que les parfums synthétiques, les silicones, les huiles minérales, etc.
  • L'Irradiation radioactive des produits pour réduire l'apparition de germes
  • Les emballages nocifs pour la nature comme les plastiques halogènes

Tous les prix TTC.

“Everything you can imagine, nature has already created.”

Albert Einstein